Breaking News

une militante qui n’a jamais perdu espoir

Pendant ses 4 ans de captivité, Sophie Pétronin n’a jamais baissé les bras. Un engagement et une force de caractère qui a toujours caractérisé cette femme dont la vie reste pleinement liée au Mali.

Sophie Pétronin et le Mali, c’est une rencontre qui a bouleversé la vie de l’ex-otage. Après près de 4 ans de captivité, elle a finalement été libérée. Une période forcément difficile à vivre mais qu’elle a presque transformé en une “retraite spirituelle”. “Au fond de moi, j’ai toujours été sûre et certaine que je retournerai, que je ne mourrai pas. Je me suis dit ‘tu t’en fous, vas-y tiens bon, accroche-toi'”, assure-t-elle.

Un lien éternel avec le Mali

Lorsqu’elle se lance dans l’humanitaire en 1996, Sophie…

franceinfo

Read full article



Source link