Breaking News

L’administration Trump pourrait revenir sur l’interdiction de WeChat

Selon les informations de Bloomberg, l’administration Trump aurait pris contact avec de grandes entreprises de la tech pour les rassurer sur le sort réservé à WeChat. Apple, Google et consorts pourront toujours faire des affaires avec Tencent. Donald Trump serait-il rattrapé par la réalité du marché ? Déterminé à en découdre avec les grandes entreprises chinoises, […]

Selon les informations de Bloomberg, l’administration Trump aurait pris contact avec de grandes entreprises de la tech pour les rassurer sur le sort réservé à WeChat. Apple, Google et consorts pourront toujours faire des affaires avec Tencent.

Donald Trump serait-il rattrapé par la réalité du marché ? Déterminé à en découdre avec les grandes entreprises chinoises, le président américain signait il y a quelques jours un décret visant non seulement à interdire TikTok et WeChat aux États-Unis, mais également à empêcher les entreprises US à travailler avec les éditeurs de ces deux applications. Selon Bloomberg, l’administration Trump ferait marche arrière sur ce deuxième point et aurait joint plusieurs géants de la tech (dont Apple) pour les rassurer. Des « sources proches des discussions » indiquent :

Ces derniers jours, de hauts responsables de l’administration ont contacté certaines entreprises, réalisant que l’impact d’une interdiction totale de la populaire application (WeChat), propriété de la société chinoise Tencent Holdings Ltd, pourrait être dévastateur pour la technologie américaine, la vente au détail, les jeux, les télécommunications et d’autres industries.

Pour aller plus loin

En frappant WeChat et TikTok, les États-Unis vont faire mal à Apple

Vers une interdiction partielle de WeChat ?

Toujours selon les sources de Bloomberg, l’administration Trump réfléchirait donc à mettre en place une interdiction partielle de WeChat. Les utilisateurs américains disposant déjà de l’application pourront toujours l’utiliser, mais ne recevront plus les mises…

Read full article



Source link