Breaking News

la CGT fait la loi chez les manutentionnaires

Le port du Havre, victime des dockers de la CGT. En effet, le syndicat ferait sa loi au sein de la manutention. Alors que Le Havre est le premier port de France en volume de conteneurs par an – 2,8 millions – il stagnerait depuis dix ans… Ses concurrents européens, eux, se seraient largement développés : Rotterdam traite 14,9 millions de boîtes annuellement, Anvers 11,9, Hambourg 9,2, Bremerhaven 4,8, et Felixstowe 3,7.

Comme le relate Capital mardi 15 septembre, le problème serait lié à un trop grand investissement de la CGT au port du Havre… En effet, les syndicalistes imposeraient des jours de grèves aux manutentionnaires. « Certes, les dockers d’Anvers ou de Rotterdam ne sont pas des enfants de chœur. Mais ils ne font jamais d’opération “port mort”, ils ne manifestent que pour des causes liées directement à leurs métiers, et ils sont ouverts au dialogue », a soufflé un témoin à Capital. En 2020, la CGT avait déjà fermé le port plusieurs jours pour réclamer le retrait de la réforme des retraites, un sujet qui ne concernait pas directement les manutentionnaires.

Le port sous l’emprise de la CGT

D’après l’article de Capital, tout événement serait bon pour faire grève. Une autre journée de gel avait été entreprise par la CGT pour rendre hommage à l’un des leurs, qui avait été retrouvé quelques jours plus tôt mort sur un parking. L’homme aurait été tué à cause d’une affaire de trafic de drogue. Face à ce problème, le directeur du port du Havre, Baptiste Maurand, regarderait ailleurs, sans doute sous l’emprise du syndicat. Il a déclaré à Capital que la situation n’était…

valeursactuelles.com

Read full article



Source link