Breaking News

Des milliers de manifestants Bangkok, au lendemain de violents affrontements

Le mouvement prodémocratie réclame surtout l’abolition de la loi de lèse-majesté.

Des milliers de manifestants prodémocratie ont de nouveau défié les autorités mercredi dans le centre de Bangkok au lendemain d’affrontements entre les forces de l’ordre et des ultraroyalistes au cours desquels six manifestants ont été blessés par balles.

« Vous devez être le roi du peuple ! », « Liberté ! », ont inscrit des contestataires sur le bitume d’une des grandes artères commerciales de la capitale, alors que le mouvement se montre de plus en plus virulent à l’encontre de la monarchie, un tabou il y a encore peu dans le royaume.

« Ce soir, c’est notre première victoire, celle de la liberté d’expression », se félicite Luke, 29 ans, l’un des graffeurs. « Je ne pensais pas que cela arriverait un jour dans mon pays », où toute critique envers le monarque et sa famille peut être considérée comme un crime de lèse-majesté, passible de nombreuses années de prison.

Le rassemblement a réuni quelque 20 000 manifestants en début de soirée, selon une estimation de l’AFP.

Plusieurs milliers d’entre eux — certains arborant boucliers, casques et masques à gaz — se sont massés devant le quartier général de la police, protégé par des camions-bennes, des blocs de béton et des barbelés.

Certains ont lancé des bouteilles de verre et des bombes de peinture à l’intérieur de l’édifice, tandis que d’autres y ont projeté de la peinture avec des pistolets à eau.

La foule s’est ensuite dispersée dans le calme, un des organisateurs…

Anusak Konglang

Read full article



Source link